Report

17.08.22

Terrenoire · #Résidences2021

Du 11 au 13 septembre dernier, le duo stéphanois Terrenoire posait ses valises à Grenoble pour une résidence à La Belle Électrique. Trois jours intenses pour préparer la suite de leur tournée 2021 et l’occasion pour nous de découvrir en exclusivité quelques nouveaux titres…

TERRENOIRE Filage LBE Stevens Drean Photography 12

De l’électro français 100% stéphanois

Apparus dans le paysage des musiques électroniques françaises en 2018, Théo et Raphaël, sont plus connus sous le nom de Terrenoire.

Terrenoire, pour les deux frères, c’est leur enfance, le nom du quartier dans lequel ils ont grandi à Saint-Etienne, une terre noircie par le charbon qui a subi de plein fouet à la fin des années 1970 la fermeture des manufactures et des mines de charbon.

Leur premier EP La nuit des parachutes les avait déjà propulsé sur le devant de la scène, leur permettant de se faire repérer, mais c’est surtout en 2020, avec la sortie de leur premier album Les forces contraires, que le duo se fait une place de choix sur la scène française. Dans la musique de Terrenoire, il y a évidemment de l’électro mais surtout des textes écrits avec le cœur. Entre poésie et musique poignante, fiction et réalité, le duo nous transporte avec ardeur vers un “ailleurs plus lumineux”. La mort, le désir, l’amour, Théo et Raphaël abordent des thèmes qui nous font forcément écho et nous chantent avec émotion les tumultes de la vie et de ses imperfections.

Filage et découvertes de nouveaux titres à La Belle

Venu pour quelques jours à La Belle, Terrenoire a profité de sa résidence pour parfaire le live de la tournée 2021 qui reprenait le 15 septembre avec un concert à La Gaîté Lyrique. L’occasion aussi d'intégrer au set des titres exclusifs encore inconnus du public.

L’énergie sur scène est débordante et on oscille entre pincement au cœur sur des textes particulièrement touchants (cf : Derrière le soleil) et l’envie de sauter avec eux dans la fosse sur des musiques qui envoient.

Quand on assiste au filage le dernier jour, on ne peut que remarquer l’alchimie incroyable qui existe entre les deux frères. On écoute avec émotion des titres plus connus comme “Margot dansait sur moi”, “La nuit des parachutes” ou “Baise-moi” et on découvre aussi avec plaisir, les exclusivités qui constitueront la sortie d'un nouvel album… Une vraie pépite !

Un lien particulier avec La Belle Électrique

Si Terrenoire était en résidence à La Belle, ce n’est pas le fruit du hasard. Olivier Dähler, notre programmateur, les suit depuis leurs débuts. En 2019, il devient même leur parrain dans le cadre du FAIR, un dispositif de soutien au démarrage de carrière et de professionnalisation en musiques actuelles.

La mort et la lumière - Un second volume pour leur premier album

Depuis la sortie de Forces Contraires sur leur label Black Paradiso, le duo envoûtant fait de plus en plus parler de lui. De date en date, Terrenoire part à la conquête de son public, a récemment collaboré avec d’autres artistes tels que Bernard Lavilliers ou Pomme et nous réserve encore quelques surprises…

Tout juste sorti aujourd’hui à minuit La mort et la lumière est une version augmentée de leur premier album comprenant six titres exclusifs. Le morceau “Infini”, sorti en octobre dernier annonçait déjà la couleur, mais la surprise est au rendez-vous quand on découvre cette nuit l’ensemble de ce nouvel opus.

Et pour ne rien arrêter de leur ascension folle, Terrenoire a été nominé aux 37e Victoires de la Musique, catégorie Révélation Masculine ! Une concrétisation pour les deux frères qui ont tout donné depuis leurs débuts et à qui l’on souhaite une carrière plus que lumineuse.

_______

Merci à toute l'équipe de Terrenoire pour ce moment privilégié partagé en salle ! Et à toi qui nous lis, rendez-vous la semaine pour un nouveau focus sur une résidence 2021 !

TERRENOIRE Filage LBE Stevens Drean Photography 10

En savoir plus sur Terrenoire


© La Belle Électrique. Photos : Stevens Drean.