Vidéo

20.05.22

Derrière l'Écran · #Résidences2021

Du 27 au 31 avril dernier, La Belle ouvrait ses portes au projet "Derrière L’Écran", un spectacle audiovisuel immersif construit autour des créations sonores d’Odalie et des créations visuelles et numériques du plasticien Alma Alta. Entre onirisme et sons bruts, ambiant et vidéo immersive, embarque avec nous pour découvrir ce projet hors du commun !

Sophie Jour 2 15

Une création musicale originale par Odalie

Odalie, sur scène, c’est une alchimie entre la douceur sonore de la manipulation d’objets, la perfection électronique d’un synthétiseur modulaire et les envolées chaleureuses d’un violoncelle joué par Paolo Rezze.

C’est aussi le contraste : une alternance entre la violence des émotions dépeinte à coups de glitchs et de basses érodées, et la douceur poétique de clochettes qui remplissent l’espace sonore.

Leur musique se visite et se voyage comme un paysage mouvant, une plongée vers des étendues grandioses ou des cocons de douceur intimiste. Entre la sieste électronique, l’électronica et l’ambient music, les titres du duo sont immersifs, et invitent parfois à la méditation ou à une solitude heureuse.

Une association avec Alma Alta pour donner vie à la musique

Paul Ambrosino, plus connu sous le pseudonyme Alma Alta est un artiste visuel, plasticien et vidéaste qui s’intéresse principalement à rapprocher les arts classiques et psychédéliques. Avec plus d’une corde à son arc, il travaille l'illustration, la peinture, la sculpture et le motion design.

Pour ce projet en collaboration avec Odalie, Alma Alta a travaillé sur la création des contenus vidéos du spectacle. Parti des créations musicales d’Odalie, il a su trouver les directions artistiques vers lesquelles aller. Sur les trois grands écrans montés sur scène, on découvre des visuels issus de la culture classique et de la culture numérique. L’objectif était de brasser des sources réalistes et des sources figuratives pour proposer aux spectateur.rice.s une immersion totale dans le champ des émotions.

« L'objectif, c'était de renforcer notre musique avec un univers visuel correspondant, pouvoir attirer et retenir l’attention du spectateur ! »

Odalie

Derrière l’écran - Naissance d’un spectacle audiovisuel immersif

En 2020, les projets se fondent en la compagnie “Odalie x Alma Alta” qui se destine à créer des formes artistiques transdisciplinaires centrées sur l’immersion profonde du spectateur dans des univers riches et sensibles.

Le spectacle Derrière l’écran prend forme au gré des résidences menées à huis clos durant le confinement. Il émerge d’une réflexion globale sur la complexité aujourd’hui, pour le public, de plonger dans un univers aussi atmosphérique et changeant. Odalie et Alma Alta souhaitent mélanger musique et émotion, visuels et abstrait.

Dès les premiers jours de résidence à La Belle, on se rend vite compte que Derrière l’Écran est une expérience esthétique et sensorielle à part. Le mélange entre musique électronique, violoncelle et vidéo immersive nous plonge immédiatement dans un univers hors du commun.

Réinterprétant nos mythes et imaginaires communs, ce spectacle propose de nourrir le besoin de récits par un voyage hypnotique. Les trois écrans monumentaux se font le support d’une narration moderne et métaphorique, se transformant au gré des visuels, en tableaux ou en fenêtre ouvrant l’imaginaire sur l’ailleurs. Ode à la quiétude, parenthèse émotionnelle faite d’image et de son, Derrière l’Écran invite au lâcher prise, à la reconnexion à soi et propose une vision du monde sensible et curieuse.

Et la suite ?

Après ses multiples résidences l’an passé, Odalie sortait le 2 juillet dernier son EP « Derrière l’écran », composé des musiques du projet.

Le spectacle quant à lui, a rencontré pour la première fois le public en août 2021, au festival Negotium de Grenoble. Fort de son succès, le public du festival Pléiades de Saint-Etienne a également pu découvrir Derrière l’Écran.

Et tout récemment, le 27 janvier dernier, une présentation de trente minutes du spectacle a été faite au tremplin régional des Inouïs du Printemps de Bourges. Une belle visibilité pour la compagnie qui voit son projet décoller !

Pour les plus curi.eux.euses d’entre vous, vous pourrez aussi les retrouver en première partie d’Ez3kiel au Transbordeur, à suivre de près !

_______

Merci Odalie et Alma Alta pour votre venue et la découverte de ce beau projet ! Et à toi qui nous lis, rendez-vous la semaine pour un nouveau flashback sur une résidence 2021 !

SOPHIE Jour One 14

En savoir plus sur Odalie


Alma alta

En savoir plus sur Alma Alta


Un projet soutenu par MixLab / La Cordo / AADN / Arcan / ASCA

© La Belle Électrique. Interview produite par MixLab en 2021. Réalisation : Pierre Reynard. Photos : Stevens Drean. Enregistré à La Belle Électrique (Grenoble).