Actions culturelles

03.12.21

Coup de projecteur sur le projet Fraternité

Le 3 juin dernier, nous avions le plaisir d’accueillir la restitution du projet Fraternité à La Belle Électrique ! L'occasion de découvrir le fruit de plusieurs ateliers d'écriture menés dans les écoles du Lac, Sidi Brahim et la voisine l’école Ampère.

A736516 copie

Le projet Fraternité

Depuis 5 ans, dans le cadre du projet citoyen « Jouons la carte de la Fraternité », la Ligue de l'Enseignement de l'Isère met en réseau 3 classes de cycle 3 et de 3 quartiers différents de la Ville de Grenoble et un poète, Yves Béal, pour un travail d'écriture poétique et engagée autour du refus des discriminations et de l'ouverture aux différences (en partenariat avec la Ville de Grenoble).

Un espace de parole pour les enfants

Ce projet, lancé après les attentats de 2015, a pour objectif d’offrir aux enfants un espace de discussions autour de la thématique de la fraternité. Textes personnels, poésie, slam... en jouant avec les mots, les enfants s'approprient la thématique pour mieux réussir à l'appréhender et la vivre.

© Olivier Blaisa

Un projet mené par le poète Yves Béal

Écrivain, poète, formateur, animateur d’ateliers d’écriture, militant d’éducation nouvelle, Yves Béal est surtout un « passeur »…

« Passeur de mots, de valeurs humanistes, de rêves et de révoltes dans une société qui fait de l’homme une marchandise »

Il écrit depuis la nuit des temps et fait écrire depuis presque aussi longtemps. En 1979, devenu instituteur engagé, à la recherche d’une cohérence entre les actes et les valeurs, entre les pratiques et la théorie, il découvre le Groupe Français d'Éducation Nouvelle. Une rencontre qui va bouleverser sa vie car il s’empare dans les pratiques de l’éducation nouvelle du pari sur l’intelligence de tous les êtres humains. Et ce pari du « tous capables, tous créateurs, tous chercheurs », il n’aura de cesse de le mettre en œuvre dans tous les lieux probables et improbables, où il aura l’occasion d’intervenir.

© Olivier Blaisa

De la poésie au slam, une restitution sur la scène de La Belle

Pour clôturer les quatre séances d'écriture avec le poète et pour découvrir le fruit du travail de ces quelques semaines, La Belle a eu le plaisir d'ouvrir ses portes afin d'accueillir la restitution sur sa scène !

Les enfants des écoles du Lac, Sidi Brahim et de l’école Ampère étaient accompagnés, pour l'occasion, des musiciens Régis Monte, Mickaël De Palma et François Thollet. Une restitution, exceptionnellement à huis clos, mais un beau moment de partage entre poésie et musique qui a fait vibrer les murs de La Belle Électrique.

© Olivier Blaisa

Projet Plupio 28

En découvrir d'avantage sur l'action culturelle