Actions culturelles

29.05.24

Le bestiaire musical • Créations sonores et plastiques

Après avoir rencontré les familles de l’association Entraide Pierre Valdo et du centre social Chorrier Berriat lors de la saison dernière, Ben Bert et Eddy Guiso ont investi au mois de novembre dernier la bibliothèque Saint-Bruno pour proposer aux plus jeunes de participer à l'atelier bestiaire musical. Entre pratique plastique et création sonore, chacun.e a eu l'occasion de créer une forme découpée tout en s'initiant aux rythmes, notes et accords.

Reprise de service pour le bestiaire musical

Après deux sessions d'ateliers à l’association Entraide Pierre Valdo et au centre social Chorrier Berriat l'an passé, les ateliers du bestiaire musical ont repris du service à l'automne dernier à la bibliothèque Saint-Bruno. Au total, trois ateliers ont eu lieu, destinés aux enfants de 7 ans et plus pour venir fabriquer des créatures musicales. À la fois initiation à la musique et travail plastique, chaque atelier se décomposait en deux temps : une partie du groupe découvre les rythmes, les notes et les accords grâce à des formes de couleurs pendant que l’autre dessine, découpe et assemble ces formes pour créer le bestiaire.
Au total, une quinzaine de participant.e.s a pu s'essayer à la pratique musicale et à la création de personnages découpés. La bibliothèque offrant un cadre assez libre, chaque atelier a pu être travaillé indépendamment et a permis à celles et ceux qui revenaient d'observer une évolution et d'entamer un travail plus complexe.

Travailler sur 5 formes et 5 sons pour créer des petites boucles musicales

Les ateliers étant décomposés en deux temps, chaque enfant avait la possibilité de s'essayer tant à la pratique manuelle qu'à la pratique musicale.

Un premier groupe, encadré par le dessinateur Ben Bert, découpait, dessinait et collait avec pour objectif de donner vie à une créature hors norme ! Avec pour point de départ : 5 formes qui correspondent à 5 notes différentes, chacun.e choisissaient deux découpes pour créer une petite créature tout en y associant un accord. Un code couleur (orange-jaune-vert-violet-rose) a été mis en place pour faciliter l'apprentissage des enfants. Le résultat : des petites bestioles farfelues à coller dans un petit livret que l'on ramenait chez soi ce qui permettait, d'une séance à l'autre, de se rappeler des notes et des couleurs.

Le second groupe travaillait quant à lui la pratique musicale. Accompagné d'Eddy Guiso, les participant.e.s devaient créer des boucles harmonieuses à partir des formes inventées, le tout sur une gamme elle-même constituée de 5 sons. Ainsi, chaque participant.e a pu inventer sa petite mélodie en utilisant des cloches musicales et des métallophones (possédant le même code couleur), et s'essayer à la rythmique en tapant des mains et jouant des maracas !
Bonus : A chaque nouvelle séance, une nouvelle forme créée ! Les créatures s'additionnent ainsi entre elles et forment des expériences musicales plus complexes.

Puis, dessinateur.rice.s et musicien.ne.s se sont enfin retrouvé.e.s pour faire coïncider les deux pratiques ! Via une application spécialement créée par Fabien, étudiant en création de jeux vidéo, les enfants ont eu tout le loisir d'observer sur grand écran leurs petites créatures se constituer et s'animer au fil de la musique. Tout en 2D, chaque forme s'associait à un code musical sur lequel les sons et notes s'associaient au bon rythme ! Une utilisation simple et intuitive qui permettait aux jeunes participant.e.s d'avoir une approche plus concrète de l'atelier.

Un atelier pensé et crée à trois

Le bestiaire musical est né d'une réflexion commune entre La Belle Électrique, le dessinateur Ben Bert et le musicien Eddy Guiso. Après plusieurs sessions de travail en commun courant 2021 et de nettes évolutions du projet initial, Le bestiaire musical a vu le jour pour la première fois en février2022 avec l'association Entraide Valdo puis au Centre social Chorrier Berriat.

C'est d'abord la volonté d'Eddy de faire travailler les enfants sur une animation musicale et l'association du dessin par Ben Bert qui a permis de lier les deux pratiques avec pour objectif final de faciliter l'apprentissage de la musique. En effet, via les codes couleurs et les formes découpées, les enfants peuvent rapidement appréhender les notes et les accords. La diffusion sur écran permet également de vulgariser les notions de solfège : 4 barres pour symboliser les 4 temps de la boucle musicale, à chaque fois qu'un son est joué la créature clignote de la couleur associée à sa forme et sa cloche...

Des ateliers devraient être à nouveau menés prochainement... On vous en dit plus rapidement !

Ce projet a reçu le soutien de la DRAC Auvergne Rhône-Alpes.

En découvrir d'avantage sur l'action culturelle