phto de Denis Morin tout droit réservé

Projet artistique et culturel

Dans le cadre du contrat de la DSP, les objectifs de La Belle Électrique sont de :

  • favoriser la découverte, la promotion et la diffusion des musiques amplifiées;
  • encourager l'expression des nouvelles tendances et des artistes émergents;
  • accueillir des projets pluridisciplinaires;
  • développer et diversifier les publics;
  • assurer l'accès du plus grand nombre de spectateurs;
  • développer des formes diversifiées de coopération avec les acteurs locaux;
  • promouvoir des actions de sensibilisation et de prévention des conduites à risques.
 

 

Les objectifs de la SMAC (conventionnement avec la Régie 2C) / Diffusion :

  • renforcer la diversité de l’offre artistique
  • défendre les lignes artistiques singulières : musiques électroniques, découvertes pop/rock, créations féminines, cultures urbaines
  • favoriser la transversalité des formes (arts numériques notamment)

Les objectifs de la SMAC / Création et Production :

  • Renforcer la permanence artistique sur le territoire
  • Offrir l’ensemble des conditions nécessaires à la création
  • Accompagner les structures locales dans la production de concerts

 


 

Les choix artistiques

L'association MixLab considère le projet artistique comme sa colonne vertébrale, permettant de donner au projet global, et a fortiori au lieu, une identité singulière et forte. Le projet est conçu pour encourager la découverte et la curiosité de chacun.

Il s'adresse à toutes les générations, aux artistes amateurs et professionnels des musiques amplifiées, aux publics à la recherche de nouvelles expériences et de divertissements.

L'évolution des musiques amplifiées conduit l'association MixLab à prendre en compte leurs mutations à travers le croisement des esthétiques et l'utilisation des nouvelles technologies.

Aujourd'hui, les musiciens s'engouffrent dans cette brèche leur permettant de nouvelles expérimentations. Ils triturent les sons et travaillent les images. Les musiques amplifiées et les approches artistiques utilisant les arts numériques sont au centre du projet de MixLab. Ce choix permet d’être en phase et en position de veille par rapport aux pratiques artistiques actuelles et à venir.

La programmation proposée se veut donc éclectique et novatrice.

 

Dans la perspective de la création de la SMAC, La Belle Électrique, en complémentarité des lieux de résidences qu’offre La Régie 2C, s’axe sur les résidences d’artistes de notoriété confirmée, nécessitant un plateau et des conditions techniques conformes aux normes nationales et internationales.

 

Le fonctionnement en SMAC permet la mise en place d’un projet unique, décliné sur 3 lieux différents (La Belle Électrique, la Chaufferie et le Ciel) pour assurer :

  • Une « permanence artistique » sur le territoire
  • Des parcours d’artistes en fonction de leur niveau de développement
  • La reconnaissance de Grenoble comme un lieu d’accueil au plan national pour la préparation des tournées et les résidences de création

 


 

L’accompagnement des projets et des pratiques artistiques

 

Cet axe fort des actions de La Belle Électrique se construit dans le cadre de la labellisation SMAC, donc en coopération et en complémentarité avec la Régie 2C.

 

Les objectifs :

  • renforcer une politique d’accompagnement des artistes émergents
  • valoriser les pratiques amateurs
  • favoriser les parcours d’artistes (notamment pour les résidences d’artistes locaux)
  • développer un accompagnement spécifique autour des nouvelles formes de scénographies numériques (vidéo, mapping)
  • formaliser les partenariats et en construire de nouveaux avec l’ensemble du secteur professionnel
  • développer des actions inscrites dans les plans régionaux de formation professionnelles
 

 

Est envisagée une formule « scène locale » pour les groupes locaux qui ont leur place sur des premières parties : La Belle Électrique proposera des plateaux communs à 2 ou 3 groupes amateur qui, associés, seront en capacité de faire vivre le lieu.

Par ailleurs, des rencontres et des temps de créations commun entre les musiciens nationaux et internationaux accueillis et les groupes locaux seront privilégiés, en particulier dans le cadre du festival Jour & Nuit.

Enfin, nous souhaitons faire de La Belle Électrique une « boîte à outils » au service des élèves des filières d’éducation professionnelle et technique (application des enseignements théoriques).

 


 

Les arts numériques

 

Ancré dans une agglomération tournée en partie vers les nouvelles technologies, le projet de l'association MixLab, à la fois sur les plans techniques, artistiques et des actions culturelles profitera de ce terreau propice. Réflexion, action, création autour de l’art, la science et la technologie et la manière d’associer les trois domaines sont une de ses priorités. La Belle Électrique proposera des événements interactifs, ludiques, physiques et virtuels animés par des philosophes, chercheurs, artistes… Cette thématique sera également le point d’ancrage d’une coopération et d’échanges internationaux permettant aux artistes et aux populations de cultures différentes de croiser leurs expériences et d’explorer de nouveaux dialogues.

Les arts numériques à La Belle Électrique – Réseau, Interactivité, Innovation

 
  • Mapping, VJing ou autres scénographies visuelles lors des soirées électro dites « grande jauge » (900 personnes)
  • Résidences d’artistes numériques : seront privilégiées les résidences d’accompagnement aux artistes locaux et les résidences qui projettent d’aboutir à une création entre artiste numérique et artiste musicien/DJ
  • Vitrine des arts visuels et numériques à Grenoble
  • Lieu de ressources pour les artistes numériques (en réponse à une vraie demande des artistes) : rencontres, cartes blanches, formations → participation à la structuration d’un réseau des arts numériques dans la métropole grenobloise
  • Partenariats avec l’Atelier Arts-Sciences, le festival des Rencontres-i et le CCSTI de Grenoble – La Casemate
  • Ateliers numériques récurrents pour les artistes mais aussi les amateurs
  • Ateliers d’actions culturelles destinés à la petite enfance, aux scolaires et périscolaires, aux personnes âgées, aux publics de La Belle Électrique, mais aussi aux publics potentiels qui ne fréquentent pas l’équipement (autres quartiers grenoblois, communes de la Métropole).